World Element
ATTENTION:
Forum Yaoi/Yuri (uniquement) - Homophobes s'abstenir...

NEWS & INFOS:
[Info] Forum en construction, mais inscrivez vous! Wink
[Wanted] Nous recherchons acteullement des membres avec un niveau d'écriture élevé pour incarner un Dieu parmis les disponibles ci-apres: Foudre, Terre, et Ombre
Pour plus d'infos ou candidatures, référez vous à l'article suivant: http://world-element.forumsactifs.com/other-f4/wanted-dieux-t1.htm#1

[INFO] Liste des races disponibles: http://world-element.forumsactifs.com/other-f4/info-races-et-sous-races-t9.htm#13

Sur ce, merci et BIENVENUE à AMBROSIA!!
IDENTIFIEZ VOUS ou INSCRIVEZ VOUS...



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Asigolith, Reine de l'Enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asigolith
Nouveau membre
avatar

Féminin
Messages : 1

MessageSujet: Asigolith, Reine de l'Enfer   Mar 25 Oct - 21:46

Un quatuor de succubes pénétra dans la pièce d'un pas conquérant. Peu vêtues voire pas du tout, elles arboraient tout de même quelques plaques d'armures qui dissimulaient ridiculement leurs formes abondantes ainsi qu'un fouet à leur ceinture. Leurs yeux parcouraient l'espace de l'antichambre avec un mélange extatique d'amusement et de mépris.
Quelqu'un s'avança pour leur tendre un bout de parchemin qui semblait être un genre de formulaire. La première le lut puis chacune fit passer le papier jusqu'à une cinquième protagoniste, cachée et gardée par le corps écarlates des démones. Celle-ci secoua subtilement la tête et toutes hochèrent la tête comprenant ce que cela signifiait pour elles et l'assistance.

Un coup de fouet siffla, projetant à terre le scribe innocent qui se tassa sur lui même dans une tentative désespérée de se protéger du prochain coup. Qui ne vint pas. A la place, un escarpin au talon démesurément haut et fin s'écrasa sur son visage, lui plaquant la tête sur le sol dur et l'autorisant à peine à respirer. Les succubes eurent un soupir d'aise obscène et l'une d'elle prit la parole d'un ton audible de tous:


- Voici la reine Asigolith, la Millénaire Régente de l'Enfer, Damnée Catin de l'Outre Monde, Maitresse de toutes les sombres arcanes et engeances. Elle ne rend de compte à personne et que ceux qui se voient offrir l'occasion de la toucher meurent dans l’allégresse de l'honneur qui leur est fait.


Et la douleur aussi, mais elle n'en dit rien. Asigolith, comme les autres succubes, avoisinait les 2 mètres de haut et si sa stature imposait le respect du à un être de cette importance, le reste de sa personne le claironnait tout autant. Sa tête, majestueusement sertie de deux cornes d'obsidienne, affichait une moue délicieuse où se lisait la soif du péché le plus infâme et l'orgasme par anticipation de celui-ci. Tout en progressant vers le pauvre homme toujours immobilisé, elle se déhanchait en adoptant des postures plus suggestives les unes que les autres dans une démarche qui paraissait incroyablement naturelle. Faisant mine de ne pas regarder où elle avançait, elle mit sa jambe, scarifiée de marques chatoyantes comme le reste de son corps, de façon à ce que la langue du scribe puisse atteindre son pied s'il se contorsionnait suffisamment. Puis elle attendit nonchalamment la suite des événements, immortelle qu'elle était.

Elle aurait diablement préférée une femme. Pouvant passer d'un sexe à l'autre à volonté, elle affectionnait particulièrement briser les volontés féminines, souvent plus farouches et plus combattives lorsqu'il s'agissait de la chose. La plupart, après traitement, se montrait bien plus perverse que les hommes et rivalisaient d'originalité pour se vautrer dans une débauche infinie et perdre un peu plus de leur âme pour beaucoup plus de plaisir.


Finalement, croyant pouvoir y trouver son salut, l'humain eut la sottise de lécher le bout d'un orteil de cette superbe démone. Le plaisir qu'il ressentit alors fut de courte durée car un nouveau coup de pied le fit rouler sur plusieurs mètres. La succube fit un pas en arrière puis s’inclinât. Pour clore son entrée, la reine allait faire une démonstration de ses pouvoirs quasi-divins. Son escorte frémit d'une excitation sadique.
Écartant les jambes, Asigolith fit apparaitre une flamme dans sa main griffue droite. Son cobaye commença à se consumer par les extrémités de son corps. Ses bras et ses jambes brulaient aussi lentement qu'une allumette. La Reine leva son autre main et une ombre solidifiée se souleva pour saisir le scribe à la gorge pour l'empêcher de se débattre et d'éteindre les flammes...

Quand il ne resta plus qu'une masse gémissante bouffie de cloques, la Catin Damnée joint ses mains et l'homme réapparut entier, soigné et libre. Un claquement de doigt et le corps de celui-ci changea, se métamorphosa. Quelques instants plus tard, une petite femme avait pris sa place mais l'individu était le même. Il eut à peine le temps de comprendre quand il reçut un autre innommable honneur.

- J'ai fini. Il est à vous, dit Asigolith avant de tourner les talons pour ne jamais revenir ici.


Une succube fit claquer son fouet de joie, une deuxième couvait la nouvelle femme des yeux et les autres se pourléchaient leurs lèvres pleines. Ce soir fut à la fois, de la vie du scribe, le plus délectable, le plus douloureux et le dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Asigolith, Reine de l'Enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' affront à la Reine.
» sarko et carla chez la reine...
» BELNAV - EVERE - QUARTIER REINE ELISABETH
» vol de la statue de la reine Elizabeth II
» Le bisounours de l'enfer :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Element :: Prologue :: ~ You ~-
Sauter vers: